Globalement, de bons résultats et chiffres d’affaires au troisième trimestre 2017 en Europe et aux Etats Unis

Les résultats et chiffres d’affaires des entreprises sont un moteur important de la bonne performance des marchés action cette année ; ils nécessitent toute l’attention et le suivi du gérant de portefeuille, en liaison avec l’analyse macro-économique.

Ces résultats sont globalement bons, avec un niveau de transparence comptable plutôt en progrès (impact de la réglementation notamment…).

Le niveau particulièrement bas des taux d’intérêt depuis 5 ans continue de soutenir les résultats pour les secteurs dont le levier d’endettement est le plus élevé, toutes choses égales par ailleurs.

A mi-novembre, plus de 90% des entreprises ont publié leurs résultats aux Etats Unis et en Europe.

Les résultats de la zone Euro ont progressé de 17% depuis le début de l’année (soit +29% en dollars) tandis qu’ils ont progressé aux Etats Unis de 11% sur la même période.

Toutefois, les résultats sont toujours 13% en dessous de leur niveau d’avant la crise de 2008 en zone Euro alors qu’ils sont 15% au-dessus aux US et dans le reste du monde.

De ce point de vue, le potentiel de poursuite de l’amélioration des résultats semble supérieur en Europe.

Concernant l’Europe :

En Europe, 64% des entreprises ont annoncé des EPS (Earning Per Share) en ligne ou bien au-dessus du consensus, soit un chiffre très proche de la moyenne sur 10 ans qui est de 63%.

Ces résultats globalement bons laissent cependant apparaître des différences sectorielles qui sont autant d’opportunités pour une gestion active. Une quinzaine de secteurs a plutôt favorablement surpris (en tête les biens de consommation ménagers, le secteur Hôtels/loisirs, les semi-conducteurs, 5 secteurs sont en ligne, 11 secteurs ont plutôt réservé de mauvaises surprises (en queue de classement le retail, l’immobilier et les boissons).

Sur la base des 90% d’entreprises qui ont publié leur chiffre d’affaires, on constate que 85% d’entre elles sont soit en phase avec le consensus soit au-dessus, la moyenne sur 10 ans étant de 83%.

Concernant les Etats Unis :

Sur la base des 91% d’entreprises ayant publié leurs résultats, 88% d’entre elles ont publié des résultats en ligne ou bien au-dessus du consensus, pour une moyenne sur 10 ans qui se situe à 85%.

L’analyse sectorielle des résultats laisse apparaître seulement 3 secteurs (les matériaux de construction, les Services Telecom et le Tabac) qui ont déçu. Les meilleures performances d’un point de vue sectoriel sont celles des technologiques qui confirment leur forte capacité de croissance indépendamment de la conjoncture économique américaine ou mondiale. L’autre bonne surprise est l’industrie (sauf GE). Les banques, sans être totalement en queue de peloton, n’ont cependant pas brillé.

Concernant les chiffres d’affaires, sur les 92% d’entreprises qui les ont déjà publiés, 91% ont publié des chiffres en ligne ou supérieurs au consensus, pour une moyenne sur 10 ans de 87%.

*********

Les données micro économiques des entreprises publiées pour le Troisième Trimestre 2017, tant en Europe qu’aux Etats Unis, confirment les données macro-économiques globales de croissance résiliente, avec les spécificités sectorielles propres à chaque zone. Les disparités de résultats en fonction des secteurs confirment la pertinence pour le gérant d’une approche sectorielle discriminante, dans le cadre d’une gestion active dans laquelle le benchmark joue son rôle d’indicateur de comparaison a posteriori.

Achevé de rédigé le 27/11/2017

Avertissement

Ce document est destiné à des clients institutionnels.

Il présente un caractère informatif. Il ne peut être diffusé et/ou reproduit sans l’accord préalable et exprès d’EGAMO.

Les informations contenues dans le présent document sont le reflet de l’opinion d’EGAMO élaborée à partir de sources considérées fiables. Ces informations sont fournies exclusivement à titre informatif et indicatif, elles ne constituent en aucun cas un engagement contractuel de la part d’EGAMO qui ne pourrait être tenue responsable des conséquences de l’utilisation de ces informations par un tiers. Ces informations sont susceptibles d’évoluer et d’être modifiées à tout moment et sans aucun préavis.

Ce document ne peut pas être assimilé à une sollicitation d’achat et/ou de vente et/ou à un conseil en investissement sur un produit ou service financier.

Il est rappelé que les éventuelles performances citées ont trait aux années écoulées et que les performances passées ne sont pas un indicateur fiable des performances futures.