Dès 2010, EGAMO, société de gestion à valeurs mutualistes filiale du Groupe MGEN, a choisi de signer la Charte PRI des Nations Unies.
Cette adhésion originelle matérialise notre adhésion aux valeurs de l’ESG et l’esprit dans lequel nous entendons inscrire notre métier et notre Développement au service de nos clients mutualistes.
Dès l’origine, notre vision s’est voulue pragmatique, dans la dimension d’un service de gestion sur-mesure devant satisfaire les besoins spécifiques de chacun de nos clients, besoins spécifiques financiers mais aussi extra-financiers.
L’adhésion à la Charte PRI nous a semblé pouvoir incarner une matrice commune, susceptible d’être déclinée avec suffisamment de souplesse pour satisfaire les besoins et les conceptions de chaque Institution.
La Charte est compatible avec notre volonté et notre choix d’une approche ouverte et constructive, avec une finalité pratique et concrète de Service de gestion sous mandat satisfaisant les objectifs de chaque mandant, dans le cadre des règles fixées par lui.

Le process de gestion d’EGAMO, colonne vertébrale de la gestion, a fait l’objet d’une réflexion approfondie pour que les indispensables exigences d’efficience financière puissent être complétées d’une dimension de progrès structurelle en matière ESG, avec des traductions concrètes.

- La première de nos expertises ayant fait l’objet d’une couverture ESG a été la gestion obligataire en direct, qui représente 80% de nos encours : nous avons choisi d’acquérir le droit d’accès aux bases de données extra-financières Vigeo concernant les émetteurs de la zone Euro, pour sa crédibilité et sa qualité de couverture dans ce domaine. Cette base nous a permis d’intégrer systématiquement dans toutes nos fiches de crédit, présentées lors de nos Comités Risques Emetteurs, à la suite de l’analyse financière, un compartiment extra-financier, avec des notes motivées et un suivi des évènements susceptibles de les affecter. Pour chaque thématique ESG (l’environnement, les ressources humaines, les droits de l’homme, l’implication dans la collectivité, la loyauté des pratiques, la gouvernance) une note est attribuée à l’Emetteur, donnant lieu à une note globale, avec des appréciations. Ces notes sont contextualisées relativement au secteur de l’entreprise analysée, par opposition aux philosophies d’exclusion "systématiques". Néanmoins, de la même façon que nous pouvons exclure un émetteur pour des raisons financières, nous pouvons décider de l’exclure pour des raisons ESG. Lorsque les données Vigeo ne sont pas suffisantes, nous les complétons par d’autres sources issues de notre propre recherche. L’analyse et le suivi extra-financier font particulièrement sens dans le cadre d’une gestion obligataire assurantielle de portage, dans laquelle les titres achetés ont vocation à être conservés dans la longue durée, jusqu’à l’échéance. Par ailleurs, EGAMO s’adapte aux contraintes extra- financières supplémentaires et spécifiques souhaitées par chacun de ses clients dans le cadre de la gestion obligataire sous mandat.

- Les caractéristiques de l’autre grande expertise d’EGAMO, à savoir la multigestion en architecture ouverte, exercée dans la cadre de la poche de diversification de nos mandats assurantiels, pour 20% de nos encours, nécessitait une approche différente. Il fallait en effet prendre en considération la complexité supplémentaire induite par la grande variété des classes d’actifs traitées et des typologies de sociétés de gestion susceptibles d’être référencées, dans le cadre de notre Comité Risque Multigestion.

Il nous a semblé que l’approche la plus efficace consistait à définir et mettre en place, dans un premier temps, un questionnaire ESG de due diligence, en complément de la due diligence existante et désormais intégrée à elle pour les nouvelles sociétés.

Ce questionnaire comprend 6 axes essentiels : la loyauté des pratiques, la qualité de la relation client, les relations et conditions de travail, les droits de l’homme, l’environnement et la gouvernance. Nous avons envoyé ce questionnaire à l’ensemble des sociétés de gestion déjà référencées par EGAMO.

Cette approche nous permet de sensibiliser l’ensemble de nos prestataires aux valeurs ESG, et d’établir les bases d’un questionnement régulier, dans une optique pragmatique et de progrès, sans idées préconçues, mais dans le respect des préconisations ou directives données par nos clients.

Pour aller au delà de cette première étape pour son expertise de multigestion, EGAMO a souhaité créer un lieu de réflexion structurellement attaché à son process ESG, le COMIRE, Comité Multigestion Investissement Responsable, ouvert aux Institutions de l’Economie Sociale les plus impliquées dans cette approche. Le but du COMIRE pour EGAMO est d’être à l’écoute de ses clients et de pouvoir échanger sur les grandes problématiques soulevées par l’exercice concret de la gestion diversifiée : ce lieu d’échanges vise à dégager des pistes de solutions à chaque fois que c’est possible, de manière pragmatique et dans un esprit d’ouverture et de progrès.

Aujourd’hui, c’est donc 100% des encours gérés par EGAMO qui fait l’objet d’un questionnement et d’un suivi ESG.